fr | eng
accueil   biographie   oeuvres    collections   expositions    documents   contact

h_a
h_l
le cirque Rouault s’est toujours intéressé aux fêtes foraines et aux clowns. Dans ses tableaux, on sent la misère de ces amuseurs publics que sont les clowns, les acrobates, et les autres personnages du cirque. Ils sont souvent le symbole de la souffrance humaine.
le Christ Profondément croyant, Rouault a peint de nombreux sujets religieux, dont certains ont une force extrême. Il a écrit :  “ce mouvement instinctif, ce coup de barre, ce n’était pas l’influence de Lautrec, de Degas ou des modernes qui me l’avait inspiré, mais un besoin intérieur et le désir inconscient peut-être, de ne pas tomber, à la longue, dans le sujet religieux conventionnel”.
les nus C’est un thème d’autant plus intéressant que certains pensent que tout n’a pas été dit à ce sujet! En 1902, partageant un atelier rue Rochechouart, à Paris, avec plusieurs peintres dont Marquet, ils auraient proposé à des prostituées de venir s’y réchauffer. Elles auraient alors servi de modèles aux peintres. Rouault, qui s’attachait à représenter la misère humaine, a surtout peint des filles dans le but de stigmatiser l’horreur de la prostitution.
paysages bibliques On rencontre de très nombreux paysages dans l’œuvre de Rouault. Beaucoup sont imaginaires, comme les paysages bibliques. Mais d’autres représentent des paysages que l’artiste a aimés. Versailles, où il a vécu plusieurs années vers 1912, l’a inspiré tout au long de sa vie. La représentation des paysages a suivi l’évolution de sa peinture : dramatique et sombre tout d’abord, beaucoup plus lumineuse ensuite.

Expositions actuelles et prévues
Fourvière (Lyon), France
     5 oct. 2013 - 5 jan. 2014
Matsumoto (Nagano), Japon
     20 déc. 2013 - 23 mars 2014